La Commanderie des Templiers

de Coulommiers

Un lieu habité depuis plus de 800 ans...

 

La Maison du Temple

 

La Commanderie templière de Coulommiers se construit à partir de 1172 sur les hauteurs du Montbillard, terres offertes aux Templiers par Thibaut II, comte de Champagne et de Brie. Grâce aux nombreuses donations des fidèles, les Templiers vont disposer d'un patrimoine foncier d’importance sous forme de terres, de maisons et de moulins parsemés dans les villages alentour. Ils vont cultiver ces terres agricoles, récolter le blé et dégager des bénéfices destinés au financement des activités militaires en Orient.

Après l’arrestation des Templiers le 13 octobre 1307, la Commanderie templière de Coulommiers passe aux mains des Hospitaliers, ou Chevaliers de l'Ordre de Malte, sur ordre du pape.

 

La maison de l'Hôpital

 

Au XVème siècle, après la guerre de Cent ans, les Hospitaliers prennent possession de la Commanderie et entreprennent de vastes travaux de réaménagement. Le décor de la chapelle est entièrement repris et un clocher en ardoise ajouté. Le logis du Commandeur est remanié dans sa presque intégralité pour répondre aux modes et aux styles de la Renaissance.

Au XVIème siècle, la Commanderie acquiert un grand prestige en devenant possession des grands prieurs de France, gestionnaires de l’ensemble des Commanderies françaises. Prestige de courte durée puisqu’au XVIIIème siècle, les Hospitaliers déplacent leur chef-lieu à la Commanderie de Maisonneuve, domaine plus vaste et plus confortable. Celle de Coulommiers devient alors une simple dépendance appelée « Ferme de l’Hôpital ».

 

La ferme de l'hôpital

 

A la Révolution française, la chapelle est désacralisée, ses objets de culte vendus, ses vitraux cassés et son clocher abattu.

         Le nouvel État en place décide de confisquer et de revendre toutes les possessions du Clergé pour remplir les caisses. La « ferme de l’Hôpital » est alors cédée à un agriculteur qui transforme tous les bâtiments à des fins agricoles : le logis devient le logement des fermiers, la chapelle fait office de grange à foin... Plusieurs familles de fermiers s'y succèdent au cours du XIXème siècle.

 

La Commanderie de Coulommiers

 

En 1964, le dernier agriculteur vend le site à la commune de Coulommiers qui envisage la destruction des bâtiments pour étendre la zone urbaine de la ville haute.

La Commanderie est sauvée de justesse en 1968 par une association locale, « Les Amis du Musée du Papier », qui accepte la charge de restaurer et d’animer ses bâtiments en signant un bail emphytéotique, d’une durée de 99 ans, avec la municipalité de Coulommiers.

Depuis 1990, l’association ATAGRIF a repris le flambeau et perpétue la protection et la mise en valeur du site. Chaque année, plus de 10 000 personnes visitent la Commanderie ou participent à une des activités qui s'y déroulent.

L'association

La commanderie

Le jardin médiéval

Les travaux

Les Templiers

Galerie photos

Les chantiers Les expos Les scolaires Les stages Les visites Les liens
 

Un livre

La Commanderie des Templiers de Coulommiers
 Vie et résurrection

Fondée vers 1173, l'ancienne commanderie de l'ordre du Temple à Coulommiers, devenue plus tard commanderie de l'ordre de l'Hôpital Saint-Jean-de-Jérusalem, n'était plus qu'une ferme au milieu du XX siècle.
        Hervé Baptiste, Architecte en chef des Monuments historiques, nous en fait revivre les heures glorieuses et sa lente déchéance. Ayant, alors étudiant, dirigé le chantier de bénévoles qui, à partie de 1969, en a assuré le sauvetage, il nous raconte également l'épopée de trente ans de travaux de bénévoles qui ont ressuscité la plus importante commanderie de templiers subsistant dans la moitié nord de la France.
        Ce livre a été édité par un mécénat d'entreprise, pour être vendu au profit des chantiers de bénévoles qui restaurent la commanderie.

Magnifique livre richement illustré de 299 pages
 

Bon de commande
 

 

Accueil